En cette Semaine de la sensibilisation à la protection de la vie privée, nous voulons mieux faire comprendre l’importance de la protection des données sur la santé des patients. En savoir plus >

Partager :

Fiers d’amener FHIR au Canada : les spécifications « SMART on FHIR » et les crochets d’aide à la décision clinique maintenant au menu du Groupe de travail sur les implantations de FHIR

En effet, le Groupe de travail sur les implantations de FHIR a récemment lancé un volet de travail consacré à la promotion des efforts et de l’engagement envers les spécifications ouvertes « SMART on FHIR » de SMART Health IT, et qu’il mettra ultérieurement l’accent sur la spécification relative aux crochets d’aide à la décision clinique (ADC).

Spécification « SMART on FHIR »

La spécification « SMART on FHIR » décrit la façon d’intégrer une API dans des systèmes sources comme un dossier médical électronique (DME), un système d’information hospitalier (SIH) ou même le dossier de santé électronique (DSE) d’une province/d’un territoire, en permettant le lancement sécuritaire dans le système source d’applis de tierces parties. « SMART on FHIR » utilise FHIR comme modèle de données sous jacent, en conjonction avec des protocoles très populaires, comme OAuth, pour l’authentification et le partage de contextes.

Il serait impossible pour les fournisseurs de DME et de SIH de mettre au point des produits dotés de toutes les caractéristiques et fonctions dont ont besoin leurs divers utilisateurs (infirmières, pharmaciens, techniciens de laboratoire, ergothérapeutes, par exemple) dans leurs diverses spécialisations (traumatologie, santé mentale, cardiologie, obstétrique, pour ne nommer que celles là) et qui soient adaptés aux divers milieux où ils œuvrent (soins aigus, soins communautaires, soins de longue durée, entre autres). Cependant, lorsque ces produits supportent « SMART on FHIR », ils peuvent lancer des applis de tierces parties adaptées aux besoins particuliers des utilisateurs, par exemple des calculateurs de risques cardiovasculaires ou une fonction permettant de suivre l’hyperbilirubinémie chez un nouveau-né.

Partout dans le monde, des fournisseurs créent des API d’après la spécification « SMART on FHIR » et lancent leur propre boutique d’applis (voir la boutique d’applis de Cerner). Pour appuyer ces efforts, des consortiums dirigés par des fournisseurs, comme le projet HL7 Argonaut, ont établi des profils visant à contenir et/ou à étendre les ressources de base de FHIR pour permettre encore davantage à des applis de tierces parties de fonctionner avec leurs produits sans adaptation supplémentaire. Puisque ces fournisseurs vendent leurs produits au Canada, il faut analyser leurs profils pour s’assurer qu’ils sont adaptés au pays.

Fondamentalement, « SMART on FHIR » est un outil ouvert et dynamique qui permet aux professionnels de la santé numérique de définir et d’enregistrer (et de reproduire pour les autres) les diverses relations et connexions techniques entre les applis SMART et d’autres dossiers et systèmes de santé numérique.

Les crochets d’ADC

Preuves de la valeur et de l’extensibilité de « SMART on FHIR », les crochets d’ADC sont un exemple de spécification ouverte de ce type, qui permet aux systèmes de DSE de faire des interrogations d’aide à la décision aux diverses étapes du travail clinique. Ils soutiennent aussi l’activité et les fonctions d’ADC autres que celles de type appel-et-réponse. En effet, ils peuvent être mis à contribution pour surveiller l’activité continue du système source (un SIH, un DME ou même un DSE d’une province/d’un territoire, par exemple) et être déclenchés en temps réel par une action quelconque d’un utilisateur comme l’ouverture d’un dossier ou l’exécution de l’ordonnance d’un patient.

 

Catching FHIR in Canada FR

 

Image adaptée de http://cds-hooks.org/

Lorsqu’une de ces actions se déclenche, le système source en avise chacun des services d’ADC inscrits pour l’action en question et produit une série de « cartes » destinées à l’utilisateur en fonction de l’action qui est à l’origine du crochet d’ADC. Ces « cartes » sont affichées en fonction de leur utilité pour l’action en question; il peut s’agir d’information textuelle, de suggestions de mesure à prendre ou de liens vers des applis ou des documents de référence externes (comme d’autres applis SMART). Un ensemble des crochets d’ADC les plus couramment utilisés a déjà été créé pour des cas d’utilisation précis, mais on ne saurait le considérer comme complet; les communautés de la santé numérique comme le Groupe de travail sur les implantations de FHIR sont invitées à créer et à adopter de nouveaux crochets pour les nouveaux cas d’utilisation.

Les crochets d’ADC et l’ensemble de l’initiative « SMART on FHIR » sont la preuve que les politiques et stratégies de santé axées sur le numérique commencent à s’adapter au rythme trépidant des progrès de notre informatique de la santé. Aux États-Unis, le congrès a adopté une loi (la 21st Century Cures Act) qui oblige les fournisseurs de DSE à fournir des API avec leur système. C’est donc dire que l’intégration à des applis externes aux DSE deviendra rapidement une norme fondamentale en regard de laquelle on évaluera les expériences en santé numérique que vivent les patients et les professionnels de la santé. Les systèmes sources qui ne se prêtent pas à la connectivité permise par les initiatives susmentionnées et qui ne sont pas dotés des innovations qui en découlent seront délaissés tandis que des soins de santé connectés, sécurisés et de grande qualité seront appelés à jouer un rôle de premier plan.

Amener « SMART on FHIR » et les crochets d’ADC au Canada

Ces approches innovatrices d’implantations de FHIR profitables et concertées, et le potentiel qu’elles ont de faire progresser l’adoption et l’utilisation pratique des systèmes connexes dans le réseau canadien de la santé sont à l’origine de la décision prise par le Groupe de travail sur les implantations de FHIR d’inclure officiellement « SMART on FHIR » et les crochets d’ADC à son programme et d’en faire un volet de son travail.

Selon la résolution prise à la réunion inaugurale du 17 novembre 2017, l’objectif premier du volet de travail « SMART on FHIR / crochets d’ADC » sera d’assurer l’adoption et le succès de ces API et de ces spécifications en territoire canadien. Les efforts pour y parvenir prendront la forme d’activités de communications et de promotions visant à aider les responsables canadiens de l’implantation à mieux comprendre les deux objectifs du Groupe de travail, c'est-à-dire d’observer et d’analyser où et comment les profils « SMART on FHIR » actuels fonctionnent (ou, plus important encore, ne fonctionnent PAS) dans le réseau canadien de la santé, pour ensuite développer et mettre en service de nouveaux profils et de nouvelles spécifications « SMART on FHIR » qui soient adaptés simultanément aux besoins en solutions numériques et en modèles de soins des Canadiens.

Participez au volet de travail sur « SMART on FHIR » et les crochets d’ADC dès aujourd’hui!

La présente communication se veut une invitation ouverte à tous les membres actuels du Groupe de travail sur les implantations de FHIR à augmenter leur participation et leur collaboration en participant au nouveau volet de travail sur « SMART on FHIR » et sur les crochets d’ADC. Nous invitons également les responsables des implantations de FHIR et les passionnés du numérique qui n’en sont pas encore membres à se joindre au Groupe de travail sur les implantations de FHIR. Apprenez à mieux en connaître les réussites, et participez aux activités des leaders canadiens de la santé numérique qui travaillent à unir et à connecter les systèmes utilisés dans le réseau canadien de la santé.


MSavageMichael Savage, analyste des activités, Ontario MD 


GavinTongGavin Tong, associé directeur , Gevity

Avis de non-responsabilité

Les opinions exprimées dans ces éditoriaux sont celles de l'auteur, ne sont pas nécessairement celles d'Inforoute et ne représentent pas les opinions de la ministre de la Santé ou de tout autre représentant du gouvernement du Canada.

Vos commentaires sont les bienvenus, y compris les points de vue divergents, à condition qu’ils soient constructifs. Toutefois, les commentaires faits à des fins promotionnelles, les commentaires malveillants ou ceux qui contiennent un langage grossier ou des attaques personnelles ne seront pas affichés.

Bien que nous nous efforcions d'actualiser le contenu de notre site Web et d'en assurer autant que possible l'exactitude, il est possible qu'on y constate des erreurs ou que des renseignements en soient omis. Le contenu figurant sur le présent site Web, ou qui peut être téléchargé à partir du présent site Web, est fourni « tel quel » et « tel que disponible ». Par conséquent, Inforoute ne donne aucune garantie ni ne fait aucune déclaration quant à la qualité, à l'exactitude ou au caractère exhaustif de son contenu et s'exonère expressément de toute responsabilité quant aux erreurs ou omissions pouvant entacher ledit contenu.

Dernier message Twitter

La première des Séances virtuelles du Partenariat d'Inforoute aura lieu le 18 mai. Elle met en vedette le sous-mini… https://t.co/3Wge9eG0lA

par Inforoute,

Logo d'InfoCentral

La santé numérique à votre service

 

Transformer les soins de santé au Canada grâce aux technologies de l'information sur la santé.



Login Register